6 conseils pour créer un excellent site Web de restaurant

Voici quelques conseils à garder en tête pour la création d’un site Web de restaurant.

Le Web et la nourriture ont toujours fait bon ménage (on pourrait même dire qu’ils sont faits pour aller ensemble). Les Canadiens utilisent le Web pour faire leurs choix de restaurants ou épingler leurs recettes préférées et ils peuvent rarement résister à l'envie de mettre une photo de leurs œufs bénédictine sur Instagram.

Nous avons d’ailleurs cuisiné un rapport spécial sur le phénomène : Comment l’Internet alimente les Canadiens qui ont faim. Et alors que nous digérions les résultats, nous avons trouvé plusieurs sites Web .CA avec la mission de nourrir les Canadiens affamés. Certains d’entre eux, comme eatalberta.ca, sont d’excellentes ressources pour les renseigner sur les aliments locaux. D’autres, comme hellofresh.ca, leur donnent de nouvelles façons de servir des repas santé à leur table. Et, bien entendu, nous avons trouvé d’innombrables sites de restaurants.

Or, les sites Web des restaurants nous ont généralement laissés sur notre appétit. Ils nous ont donné faim avec leurs plats délicieux, mais nous avons souvent été déçus en raison de leur manque de lustre. Il y a des exceptions, bien entendu, mais nous avons trouvé plusieurs sites qui gagneraient à être un peu épicés. Les menus PDF, les numéros de téléphone introuvables et les photos de plats manquantes peuvent entraîner une perte de clientèle.

Nous comprenons cependant que les propriétaires de restaurants ont littéralement d’autres priorités dans leur assiette et qu’ils manquent peut-être de temps pour développer un site Web complexe et détaillé. Nous avons donc rédigé quelques conseils que tous les propriétaires de restaurant peuvent suivre pour créer un site professionnel et efficace.

Conseils pour créer un excellent site Web de restaurant

1. Utilisez un créateur de sites adapté aux dispositifs mobiles

Les créateurs de sites Web sont pratiques pour créer des sites au look professionnel sans se retrouver devant une immense courbe d’apprentissage. Il y a beaucoup de modèles et de vendeurs sur le marché. SquareSpace et Wix ont même des thèmes développés spécifiquement pour les restaurateurs et ce n’est que la pointe de l’iceberg.

Les créateurs de sites offrent des outils pertinents qui vous feront crier « c’est du gâteau ! » De plus, plusieurs d’entre eux comprennent des paramètres compatibles avec les appareils mobiles pour que vos clients puissent consulter un site fonctionnel et visuellement beau en tout temps.

2. Ayez un menu stratégique

Beaucoup de clients potentiels visiteront votre site pour y consulter le menu. Si votre menu imprimé peut laisser place à la créativité, votre menu en ligne doit être facile à lire, à comprendre et à parcourir par les utilisateurs.

S’ils doivent faire défiler des images gigantesques, cliquer sur de multiples sections et visionner des animations superflues pour trouver ce que vous servez, vous risquez de les perdre.

De plus, l’objectif de votre menu en ligne peut changer en fonction du type de restaurant que vous avez. Pour une pizzéria par exemple, il peut être pertinent d’afficher les spéciaux de la semaine. Et pour un restaurant « de la ferme à la table » qui change de menu avec les saisons, le site devrait mettre ces changements en évidence. Le restaurant Chives Canadian Bistro (chives.ca) à Halifax le fait d’ailleurs très bien.

Peu importe le type de cuisine, votre menu est l’élément le plus important de votre site et il devrait être impeccable en tout temps. N’oubliez pas de présenter de l'information nutritionnelle, les alertes à l'allergie, les prix et les offres promotionnelles. Il s’agit d’une occasion d’attirer de potentiels clients réguliers.

De plus, évitez de télécharger des PDF sur votre menu. C’est une erreur courante qui pourrait faire couler votre site Web. Cela peut sembler facile comme vous devez envoyer un fichier PDF à l’imprimeur de toute façon, mais ne le faites pas.

Réaction d’une cliente devant ouvrir un menu PDF

Les documents PDF sont difficiles à parcourir, ne sont pas indexés par les moteurs de recherche et ne sont pas compatibles avec les appareils mobiles en plus d’être difficiles à mettre à jour. La création d’un menu HTML facilite les mises à jour, la lecture sur les petits écrans et évite que votre page de menu s’appelle : Microsoft Word – Super Menu mis à jour par Justin Gérant –  V3 FINAL – FINAL – VRAI FINAL.docx.

3. Choisissez un bon nom de domaine

Si vous avez un restaurant, vos clients sont majoritairement dans votre quartier, ville ou région. La meilleure façon de leur montrer que vous être une entreprise canadienne locale et fière de l’être est de choisir un nom de domaine .CA.

Le fait de choisir un nom de domaine .CA vous aidera dans les classements lors de recherches locales en plus de démontrer vos racines locales.

Jetez un œil à notre outil de recherche pratique ci-dessous pour trouver un nom de domaine et l’acheter auprès de l’un des registraires agréés. Un bon nom de domaine est idéalement court et frappant, ce qui le rend facile à retenir. Commencez par chercher le nom de votre restaurant. S’il est pris, soyez créatif et essayez des combinaisons de mots clés comme votre emplacement ou le nom de votre plat vedette.

Sécurisez ce nom de domaine .CA en l'enregistrant par l'un des fournisseurs certifiés ci-dessous.

Suggestions
RARs

4. Assurez-vous que les renseignements de base sont faciles à trouver

Même si votre restaurant sert les meilleurs sushis de Vancouver, vous risquez de perdre des clients s’ils ne peuvent trouver vos renseignements essentiels comme l’adresse. Assurez-vous que vos clients n’aient pas à fouiller pour trouver votre numéro de téléphone, votre emplacement et vos heures d'ouverture. Mettez ces renseignements bien en évidence dans le bas de votre site ou très clairement sur une page « Nous joindre » ou « Nous trouver ». De plus, tant qu’à y être, assurez-vous que vos renseignements essentiels soient justes sur votre profil gratuit pour  Google Mon entreprise.

Le Wooden Monkey à Halifax et Dartmouth rend ses emplacements vraiment faciles à trouver sur son site avec une carte intégrée, ce qui est très simple à faire sur le vôtre.

5. Assurez-vous qu’il soit facile de vous payer

Attirer un client potentiel sur votre site est une petite victoire, mais vous devez aussi penser à ce que vous voulez qu’il fasse une fois qu’il y est. En jargon de sites Web, nous appelons cela le « call-to-action », que vous pouvez simplement traduire par « comment m’assurer que vous deveniez un client ». Pour un restaurant, les call-to-action pourraient être :

  • Réservez une table
  • Commandez en ligne
  • Achetez une carte-cadeau
  • Réservez un événement privé

Près d’un quart des Canadiens ont acheté de la nourriture en ligne dans la dernière année. Cela comprend les commandes d’aliments pour emporter, l’achat d’articles de supermarchés, la réception de paniers alimentaires et les commandes d’aliments spécialisés et santé en ligne. Or, le marché en est un de commodité lorsqu’il est question de nourriture. Assurez-vous donc que votre restaurant suit la tendance. Bien entendu, cela nécessite quelques ajouts technologiques. Mais rassurez-vous, il y a des outils sur le marché pour vous aider. Pour ceux qui touchent les réservations, pensez à utiliser un service comme Open Table (un widget WordPress) pour un processus sans faille. Vous pouvez voir le lien entre Pigeonhole et Open Table sur pigeonholeyyc.ca.

5. Laissez les photos raconter votre histoire

Rien n’ouvre l’appétit comme les belles photos.

Ça a fonctionné ? Vous avez faim ?

Quelques bonnes photos de vos plats et de votre emplacement peuvent creuser l’appétit des visiteurs qui en voudront plus.

En prime : si vous offrez des ingrédients ou des plats peu communs, les visiteurs sauront à quoi ils ressemblent. De plus, les photos peuvent être utiles pour les visiteurs qui parlent une autre langue. Chaque fois que je voyage dans un endroit où je ne parle pas la langue locale, je suis content de voir qu’il y a des photos des plats sur le site.

Si vous consacrez du temps et des efforts pour établir l’image de marque de votre restaurant sur les médias sociaux, il pourrait être avantageux d’intégrer votre profil à votre site Web pour mettre vos publications en valeur sans travail supplémentaire. La plupart des modèles de sites Web permettent l’intégration du fil de vos dernières photos Instagram (si vous faites défiler la page du site Drift Café de Saskatoon, vous pouvez voir les photos Instagram et les activités du resto les plus récentes). En prenant le temps de le faire, vous aurez du contenu récent et dynamique sur votre site sans efforts supplémentaires.

6. Assurez-vous que votre image de marque reste cohérente

Le fait de sortir pour manger va souvent au-delà de la nourriture : c’est avant tout une occasion de socialiser. Dans cette optique, pensez à l’atmosphère que vous voulez partager avec vos clients. En quoi l’expérience que vous offrez est-elle différente ? Quelle est votre ambiance ? Est-ce que votre restaurant est haut de gamme, réservations seulement ? Est-ce vous vous approvisionnez de produits locaux seulement ? Est-ce un restaurant végétalien ? Assurez-vous que votre site Web parle au type de clientèle que vous voulez attirer.

En bref, soyez stratégique !

Un bon site Web est un indicateur que votre restaurant a une forte image de marque et que vous êtes passionné par ce que vous offrez. Avec les outils à votre disposition aujourd’hui, la création d’un site Web fonctionnel et professionnel ne représente pas nécessairement une tonne de travail et ne vous coûtera pas une jambe ou un bras.

Ultimement, le site Web d’un restaurant devrait pouvoir répondre aux principales questions des clients. Qu’est-ce qu’il y a au menu ? Est-ce que les plats sont beaux ? Est-ce que l’ambiance est appropriée pour mon premier repas avec la belle-famille?

Avec la forte concurrence sur le marché de la restauration, vous ne voulez surtout pas perdre de clients en ne leur offrant pas les renseignements qu’ils recherchent.

Blog navigation