L’apprentissage pratique prépare les jeunes à l’ère de l’information

De nouveaux produits, par exemple les jouets STIM, ainsi que des programmes et des projets fondés sur le mouvement Maker (mouvement des fabricants) constituent des façons sensationnelles de mobiliser les jeunes enfants à l’égard des domaines STIM en leur permettant d’explorer de nouveaux concepts pratiques et, pour ce faire, de mettre à profit leur créativité, leur esprit d’équipe et leur capacité en matière de résolution de problèmes.

En jetant un coup d’œil au marché de l’emploi qui s’annonce, les parents comprennent l’importance des projets qui stimulent l’intérêt des enfants envers les compétences en sciences, en technologies, en ingénierie et en mathématiques (STIM). De nouveaux produits, par exemple les jouets STIM (Amazon consacre une section entière de son site Web à ces derniers [en anglais]), ainsi que des programmes et des projets fondés sur le mouvement Maker (mouvement des fabricants) constituent des façons sensationnelles de mobiliser les jeunes enfants à l’égard des domaines STIM en leur permettant d’explorer de nouveaux concepts pratiques et, pour ce faire, de mettre à profit leur créativité, leur esprit d’équipe et leur capacité en matière de résolution de problèmes.

À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’ACEI qui a eu lieu en septembre, Andy Forest, cofondateur de STEAMLabs (qui a ajouté le « A » à la version anglaise de l’acronyme pour tenir compte des arts),  s’est exprimé sur l’avenir de l’éducation dans notre monde en ligne. M. Forest a évoqué la transition des systèmes d’apprentissage fondés sur l’ère industrielle à l’ère de l’information grâce à des espaces destinés au mouvement Maker. Jusqu’à présent, le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI (PIC), lequel investit partout au pays dans des projets visant à bâtir un meilleur Canada en ligne, a financé deux projets de STEAMLabs. Les deux projets, la Trousse d’enseignement au sujet d’Internet des objets et Projets scolaires avec Internet Brains, sont également axés sur la littératie numérique chez les enfants.

Grâce à un financement du PIC, le North Island College offre aux jeunes un premier cycle de camps d’été.

L’été dernier, grâce à une subvention de 42 000 $ accordée par le PIC, le North Island College (NIC) de l’île de Vancouver a offert plusieurs sessions du NICBotCamps. Au total, 139 élèves âgés de 9 à 12 ans ont construit des robots, puis les ont programmés et commandés à distance au moyen de LEGO Mindstorms à l’occasion de camps d’une semaine.

Cette vidéo (en anglais), produite par le NIC, présente certains des moniteurs, des parents et des élèves qui ont participé aux NICBotCamps de 2016.

Dans le cadre de ces camps, les jeunes ont appris les rudiments de la programmation informatique pour bâtir et « former » des robots afin qu’ils accomplissent diverses tâches. Selon Naomi Tabata interviewé par le Campbell River Mirror, « Ces camps sont une excellente façon d’intéresser les enfants aux sciences et aux technologies tout comme de les aider à se préparer au marché du travail qui se profile ». Mme Tabata est directrice du Centre for Applied Research, Technology and Innovation (CARTI) au NIC. 

« C’est un ensemble de facteurs qui a contribué à la réussite de nos camps, a-t-elle repris, nos moniteurs étaient géniaux et puisque ces camps étaient offerts pour la première fois dans notre région éloignée, les élèves étaient empressés de s’y inscrire et d’apprendre. »

Le NIC est enthousiaste à la perspective de tenir des camps de robotique l’an prochain. Il en planifie l’expansion en y intégrant d’autres programmes thématiques en sciences et en technologies.

À propos du Programme d’investissement communautaire de l’ACEI

Le Programme d’investissement communautaire donne en retour en finançant des projets communautaires innovants qui visent à bâtir un Internet plus robuste, plus sûr et plus accessible pour toute la population canadienne. Le programme a contribué à renforcer la capacité du Canada en matière de littératie médiatique, habilité des OSBL à offrir des services en ligne et permis à des chercheurs universitaires de s’attaquer aux enjeux numériques qui se dessinent. À ce jour, nous avons soutenu 78 projets innovants à l’échelle du Canada, ce qui correspond à la distribution de 3,2 millions de dollars en financement.

Blog navigation