L’Internet ouvre des portes pour les nouveaux Canadiens

Financée par le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI, la recherche de l’UQAM a révélé comment les nouveaux Canadiens accédaient à l’Internet et comment ils l’utilisaient.

À l’ACEI, nous croyons que l’Internet représente une facette essentielle de la vie quotidienne. Que ce soit pour le travail ou le plaisir, l’Internet est le portail qui mène à l’information, la communication, l’éducation et plus encore. Dans cet ordre d’idée, nous sommes heureux d’avoir soutenu les efforts de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) dans la recherche sur le rôle de l’Internet dans l’intégration des immigrants dans la société canadienne.

Financée par le Programme d’investissement communautaire de l’ACEI, la recherche de l’UQAM a révélé comment les nouveaux Canadiens accédaient à l’Internet et comment ils l’utilisaient. Par exemple, la majorité des nouveaux arrivants peuvent accéder à l’Internet à la maison et utilisent majoritairement leurs téléphones intelligents pour naviguer le Web. Plusieurs d’entre eux utilisent l’Internet pour chercher de l’emploi, obtenir une formation linguistique et en apprendre plus sur la culture canadienne.

Selon Christian Agbobli, directeur du Département de communication sociale et publique à l’UQAM, les résultats montrent que même si les immigrants utilisent l’Internet pour demeurer en contact avec leur pays d’origine, ceux qui ont participé à l’étude utilisent aussi l’Internet pour s’intégrer à la société canadienne. De plus, la recherche démontre la valeur de la formation en ligne pour l’intégration des nouveaux arrivants et pour le processus d’autonomisation.

Les chercheurs recommandent que les gouvernements au sein du Canada fassent la promotion de sites Web en français et en anglais pour encourager les immigrants à apprendre ces langues. De plus, les gouvernements devraient promouvoir des façons pour les immigrants d’en apprendre plus sur la société canadienne et les particularités des provinces, même avant leur arrivée au Canada.

Les chercheurs recommandent aux organismes de formation qui travaillent avec les immigrants de mettre l’accent sur les stratégies de recherche d’emploi et l’aide à l’atteinte de l’autonomie par la capacité de se déplacer et le développement des compétences linguistiques. De plus, ils recommandent que les formateurs aident les parents immigrants à acquérir les compétences requises pour s’adapter à l’évolution technologique.

Pour de plus amples renseignements sur cette recherche, veuillez visiter le site Web du projet de l’UQAM, In-tégration, ou lisez le communiqué, qui comprend des statistiques et de l’information supplémentaire.

À propos du Programme d’investissement communautaire de l’ACEI

L’ACEI aide à bâtir un meilleur Canada en ligne par l’entremise du Programme d’investissement communautaire en finançant des projets communautaires innovants élaborés par des organismes de bienfaisance, des organisations sans but lucratif et des établissements universitaires qui améliorent l’Internet pour la population canadienne. Chaque enregistrement ou renouvellement d’un domaine .CA appuie ce programme. Depuis sa création, L’ACEI a soutenu 102 projets et versé plus de 4,2 millions de dollars en subventions.

Blog navigation