Séance d’information sur la Nuvujaq Society d’Iqaluit Améliorer l’accès à Internet grâce à un nuage communautaire

Ce communiqué est traduit en Inuktitut ici

IQALUIT, le 20 août 2018 – Les habitants d’Iqaluit sont invités à se joindre aux experts d’Internet à l’occasion d’une séance d’information publique. Ils y discuteront d’un projet dont le but est d’améliorer la performance et la sécurité d’Internet grâce à la création d’un nuage communautaire.

Un nuage communautaire (PEI, point d’échange Internet, ou IXP) constitue l’infrastructure physique grâce à laquelle les fournisseurs de service Internet et les réseaux de diffusion de contenu échangent ou permettent le trafic Internet. Le PEI d’Iqaluit fonctionnera comme un nuage communautaire où les données stratégiques sont entreposées sur des serveurs locaux.

Ce système fournira aux Iqalummiuqs un accès plus rapide et plus abordable au contenu de nos organisations partenaires. Par exemple, ils auront le contrôle des mises à jour de logiciels et des programmes correctifs.

En outre, on pourra accéder localement à du contenu produit dans le Nord tout en réduisant la dépendance aux connexions satellites, épargnant aux utilisateurs une quantité importante de bande passante et, probablement, quelques dollars.

Cette séance représentera une occasion pour la population d’Iqaluit de se rassembler et de débattre de l’infrastructure et des services de télécommunications, notamment des avantages de ce projet.

Cette séance sera dirigée par la présidente de Nuvujaq, Madeleine Redfern, et proposera les présentations de :

  • Jacques Latour, dirigeant principal de la technologie à l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI), gestionnaire du domaine .CA et chef de file de la sécurité et de l’infrastructure Internet;
  • Damir Bersinic, dirigeant technico-commercial en matière de nuage hybride pour le Canada, Microsoft Corp;
  • Mike West, PDG de Nuvujaq inc.

Date : Mercredi 22 août 2018 à 19 h.

Lieu : Baffin Room, Frobisher Inn, Astro Hill, Iqaluit, NU

L’événement est public. Aucune inscription requise.

 

À propos de la Nuvujaq Society

Basée au Nunavut, Nuvujaq est une société sans but lucratif incorporée dont la mission est de plaider en faveur de l’amélioration de la connectivité dans les régions et les communautés autochtones, nordiques, rurales et éloignées.

Nuvujaq et ses membres ont organisé des rencontres avec le gouvernement et le secteur privé. Ils ont ainsi mis en place un certain nombre de partenariats stratégiques. Ces partenariats comprennent, entre autres, Microsoft, CISCO, OneWeb, NWTel, SSIMicro, TeleSat, Xplornet, Iristel/Ice Wireless/Kepler Communications, l’Internet Society (ISOC), TMAC, la Conference Board du Canada, la Federation canadienne des municipalités, Kativik, le Collège de l’Arctique du Nunavut, International Submarine Engineering Inc., Service Canada, la Société du Plan Nord et le gouvernement du Canada, notamment, ISDE, CanNor, Équipements communautaires, Travaux publics, Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada, Services aux Autochtones Canada, la Société de Radio-Canada, ainsi que le gouvernement et les services du Nunavut et les organisations inuites, ITK, NTI, RIAs, y compris les représentants de plusieurs régions nordiques du Yukon, du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut, du Nunavik, du Nunasiavut, et d’autres régions arctiques internationales comme l’Alaska, le Groenland, l’Islande et les pays scandinaves.

Nuvujaq prépare actuellement un certain nombre d’enquêtes de faisabilité, d’analyses de rentabilité et de planifications qui se fondent sur les occasions favorables et les besoins régionaux et communautaires au moyen de plusieurs projets à l’étape de planification pour 2019.

 

À propos de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI) gère le domaine de premier niveau .CA au nom de l’ensemble de la population canadienne. En outre, dirigée par ses membres, l’ACEI élabore et met en œuvre des politiques qui appuient les internautes canadiens, de même qu’elle représente le registre .CA sur le plan international. Tout au long de ce parcours, chaque pas que nous avons fait nous a aidés à travailler à l’atteinte de cet objectif et plus encore. Vous pouvez trouver de plus amples renseignements sur les points d’échange Internet (PEI) de l’ACEI ici.