Conformité - les meilleures pratiques

Votre enregistrement .CA

Votre nom de domaine .CA constitue votre identité en ligne. Il doit donc être protégé contre la perte ou le vol, comme tout autre bien personnel ou d’une entreprise.

Gardez votre enregistrement de domaine .CA à jour

Malgré sa valeur, personne ne possède un nom de domaine .CA. Chaque domaine est enregistré pendant une période déterminée par des particuliers ou des organisations. Vous pouvez enregistrer votre nom de domaine .CA pour une période allant d’une à 10 années. Si vous optez pour l’enregistrement annuel, vous devez demeurer au fait de vos dates de renouvellement.

Choisir un registraire

L’enregistrement de votre site Web .CA est géré par l’entremise de fournisseurs commerciaux nommés registraires. Plus de 150 registraires par l’intermédiaire desquels il vous est possible d’enregistrer un nom de domaine .CA sont agréés par l’ACEI. Ils doivent honorer des obligations contractuelles envers les titulaires et l’ACEI. Lorsque vous enregistrez votre nom de domaine .CA, vous passez un accord juridique à la fois avec votre registraire et l’ACEI.

  • Les registraires demeurent les principaux interlocuteurs des titulaires .CA tant et aussi longtemps que l’enregistrement de leur domaine est valide.
  • Seul un registraire peut enregistrer ou modifier les noms de domaine.
  • La Foire .CA peut vous être utile pour trouver le registraire qui saura répondre à vos besoins et à ceux de votre entreprise. Commencez par y lancer une recherche sur l’adresse de votre site Web, puis cherchez-y les fournisseurs qui offrent les services qu’il vous faut.

Le cycle de vie d’un domaine .CA

Veuillez vous reporter à notre vue d’ensemble du cycle de vie d’un nom de domaine.

Prenez le temps de vérifier si vos coordonnées sont à jour

Quand vous enregistrez un nom de domaine .CA, vos coordonnées vous sont demandées comme volet du processus. Assurez-vous que vos coordonnées sont complètes et exactes. Pour chaque nom de domaine .CA, un contact du titulaire, un contact administratif et un contact technique doivent être créés .

Le contact du titulaire correspond à votre nom personnel ou à celui de votre entreprise qui vous identifie à titre de titulaire d’un nom de domaine .CA. Ce renseignement est utilisé dans le registre officiel des noms de domaine .CA qui est géré par l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI). Le contact du titulaire est constitué du nom, de l’adresse civique et de l’adresse électronique que vous inscrivez au moment de l’enregistrement auprès de votre registraire (l’organisation auprès de laquelle vous enregistrez votre domaine .CA). À son tour, le registraire communique ces coordonnées à l’ACEI.

Veiller à ce que vos coordonnées soient exactes contribue à protéger votre enregistrement .CA et votre identité en ligne. Tous les avis concernant votre domaine .CA seront transmis aux coordonnées que vous inscrivez au moment de votre enregistrement.

Par exemple, votre registraire utilisera ces coordonnées pour vous informer de l’expiration imminente de votre nom de domaine. Si des modifications à votre compte avaient eu cours, par exemple une demande de changement au compte de votre domaine – l’ACEI utilisera ces coordonnées pour prendre contact avec vous. Ce sont aussi sur ces coordonnées à jour que l’ACEI se base pour vérifier la conformité des titulaires avec les Exigences en matière de présence au Canada.

Ajoutez l’ACEI et votre registraire à votre liste de contacts autorisés

Les communications de l’ACEI et de votre registraire au sujet de votre domaine .CA vous parviendront par courriel. Ajouter l’ACEI et votre registraire à votre liste de contacts autorisés est une bonne initiative. Vous vous assurez ainsi de recevoir vos avis et autres communications au moment opportun.

Les renseignements exacts facilitent le maintien du registre .CA par l’ACEI

Comme volet de la gestion du registre .CA, l’ACEI exploite un bottin Internet en ligne appelé WHOIS permettant aux gens de consulter de l’information au sujet des noms de domaine Internet.

Le système du bottin WHOIS .CA est muni d’un dispositif intégré de protection de la confidentialité des renseignements au sujet des particuliers (mais non des entreprises), ce qui signifie que vos renseignements personnels sont protégés plutôt que publiés. Ainsi, c’est sans vous inquiéter qu’ils soient rendus publics que vous lui fournissez des renseignements personnels exacts. Par contre, si vous souhaitez que ces renseignements soient publiés, il ne tient qu’à vous de communiquer avec votre registraire en lui demandant de modifier vos paramètres de confidentialité. Lorsqu’il s’agit d’entreprises, toutes les coordonnées des titulaires sont consultables dans le WHOIS.

En consultant la Politique de l’ACEI en matière de confidentialité, vous obtiendrez plus d’information sur la façon dont les renseignements à votre sujet sont recueillis et utilisés.

Renouvelez votre nom de domaine .CA

Votre registraire vous informera à l’avance de l’expiration de votre domaine, ce qui constitue une autre raison de veiller à ce que les renseignements figurant dans le contact du titulaire soient à jour.

Au moment de l’enregistrement initial, il vous est possible de demander le renouvellement automatique de votre nom de domaine à la fin de chaque période d’enregistrement. À défaut d’avoir choisi cette option au moment de l’enregistrement auprès de votre registraire, vous devrez communiquer avec lui avant la date d’expiration de votre .CA afin qu’il le renouvelle.

Si, à la date d’expiration, le renouvellement de votre nom de domaine n’a pas eu lieu, celui-ci deviendra inactif pendant une période pouvant atteindre 30 jours. Par conséquent, votre site Web et les adresses électroniques qui y sont associées ne fonctionneront plus jusqu’au renouvellement de votre nom de domaine .CA auprès de votre registraire.

Une fois que 30 jours se sont écoulés après la date d’expiration de votre nom de domaine sans que vous l’ayez renouvelé, le nom en question est offert au public.

Si vous oubliez de le renouveler et que quelqu’un d’autre l’enregistre, à condition que vous satisfassiez les exigences de la Politique de règlement des différends de l’ACEI (PRD), vous pourriez prendre des mesures pour le récupérer en y faisant appel