KidsPhysio.ca insuffle un dynamisme à la physiothérapie pour enfants

Photo fournie par Mark Whitehead Photography

Laura Patrick, fondatrice de l’entreprise KidsPhysio.ca située à Vancouver, a autant à cœur l’activité physique que l’aide aux enfants. Physiothérapeute devenue entrepreneure, Laura a d’abord étudié à l’Université de la Colombie-Britannique en sciences de l’activité physique, puis à l’Université McMaster où elle a décroché une maîtrise en physiothérapie.

Après ses études, elle accepte un poste de physiothérapeute à la clinique Vancouver Coastal Health. Trois ans plus tard, elle concrétise son aspiration de devenir entrepreneure.

 « Je suis titulaire d’une maîtrise en physiothérapie, mais je suis tombée amoureuse de l’entrepreneuriat », affirme Linda.

La petite histoire de KidsPhysio.CA

Laura a commencé à travailler comme physiothérapeute auprès des enfants dans le secteur public de la santé. Elle a vite compris qu’il s’agissait d’un marché de niche.

« Je me suis rendu compte que j’étais la seule physiothérapeute à Vancouver à consacrer ma pratique uniquement aux enfants. J’y ai alors vu une occasion en or et j’ai décidé d’ouvrir ma première clinique ».

Depuis l’ouverture de sa première clinique en 2010, Linda s’est entourée d’une équipe de physiothérapeutes et a étendu ses activités en ouvrant quatre cliniques sur la côte ouest.

Le plus grand défi que doit relever Linda par les temps qui courent réside dans le financement de son entreprise pour lui permettre d’ouvrir des cliniques dans les régions rurales à l’extérieur de Vancouver.

« Le recrutement de physiothérapeutes talentueux qui veulent travailler dans de plus petites villes peut représenter un défi, ce qui rend la décision de s’installer dans ces régions plus difficile », admet Linda.

Pourquoi avoir choisi un .CA pour son site Web

« Le nom de domaine .CA permet à notre marque d’être plus facilement identifiable, explique Linda. Nous sommes reconnus comme une entreprise canadienne. »

Environ 40 à 50 % des activités de KidsPhysio sont générées par le site .CA, et le nom de l’entreprise y est pour beaucoup. Selon Linda, il s’agit déjà d’un mot clé très populaire dans les recherches Google, l’entreprise se retrouve ainsi automatiquement dans les résultats de recherche les plus élevés et figure parmi les sites Web les plus vus.

screen shot of kidsphysio.ca website on the booking page

Les clients peuvent fixer un rendez-vous directement sur le site KidsPhysio.CA.

« Les parents avec qui je travaille se font du souci pour leurs enfants. Ils se tournent vers Internet pour trouver de l’aide et ne comptent pas nécessairement sur l’avis de leur médecin », affirme Linda.

Elle a découvert que la période de plus grande affluence sur son site Web correspondait à l’heure du coucher des enfants, car c’est le moment où la plupart des parents ont le temps de discuter en ligne et de faire des recherches sur Internet au sujet de leurs enfants.

« Grâce au .CA, la clientèle s’est élargie avec la présence des parents, et pas seulement des clients qui nous ont été recommandés par un médecin. Il nous a permis d’atteindre un public beaucoup plus large. »

Linda recommande fortement de passer en ligne avec un nom de domaine CA. Lorsqu’on lui a demandé si elle recommanderait à un autre entrepreneur de choisir un nom de domaine .CA, elle a répondu : « Absolument! Si vous êtes Canadien, il n’y a pas de raison de ne pas avoir un .CA! »

Linda a même aidé sa partenaire d’affaires à obtenir le JumpGymnatics.ca.

« Elle a choisi le .CA pour la même raison, affirme Linda. Elle voulait que son entreprise soit reconnue comme canadienne. »

Conseil d’entrepreneur

Linda attribue le mérite au mentorat, qui lui a donné la possibilité de devenir l’entrepreneure prospère qu’elle est aujourd’hui, et elle encourage les gens à se joindre à des entreprises qui peuvent tisser des liens avec les entrepreneurs. Depuis les cinq dernières années, Linda est accompagnée par son mentor, la confondatrice Madeline Shaw, après que les deux femmes ont été jumelées par le truchement du programme Forum for Women Entrepreneurs (FWE).

« Elle m’a aidé à tisser des liens avec un réseau de mères à Vancouver, explique Linda. Ces mères discutent ensemble de leurs préoccupations. Madeline m’a encouragée à m’impliquer auprès d’elles, ce qui a eu une incidence énorme sur mon entreprise. »


 

Sécurisez ce nom de domaine .CA en l'enregistrant par l'un des fournisseurs certifiés ci-dessous.

Suggestions
RARs