Optimisez votre .CA

L’enregistrement de votre nom de domaine .CA est confirmé. Et maintenant? Plusieurs façons s’offrent au titulaire pour profiter au maximum de son nom de domaine .CA.

Construisez un site Web

Il s’agit de l’utilisation la plus évidente d’un nom de domaine. Plusieurs registraires offrent des services d’hébergement et un système de gestion du contenu (SGC) sous forme de forfait à l’achat d’un nom de domaine. Pour démarrer, il est tout indiqué de jeter un coup d’œil du côté de votre registraire. Cependant, vous êtes libre d’héberger votre site Web ailleurs que chez lui. Déterminez vos besoins, faites du lèche-vitrine et trouvez l’entreprise d’hébergement qui vous convient. Comment ça marche offre de bons conseils au sujet du choix d’un hébergeur Web.

Une fois votre hébergeur trouvé, vous pouvez commencer à construire votre site Web ou embaucher quelqu’un qui le fera pour vous. Il existe de nombreuses plateformes « faites-le vous-même » sur le marché. Plusieurs sont conviviales et offertes à prix abordable, ce qui permet à tout le monde ayant quelques compétences en matière de Web de créer son propre site. Cependant, d’importants aspects doivent être pris en compte pour la conception de vos propres pages, par exemple la publication de contenu accessible et optimisé en fonction des appareils mobiles et des résultats organiques issus des moteurs de recherche. Pensez aux objectifs que vous visez au moyen de votre site Web, par exemple au nombre de visiteurs auquel vous vous attendez et à ce que vous souhaitez qu’ils fassent, et choisissez l’option qui vous sera la plus utile pour les atteindre.

Mais peut-être n’avez-vous ni le temps ni les ressources pour lancer un site Web. Si vous n’êtes pas tout à fait prêt, vous pouvez utiliser votre nom de domaine de plusieurs autres façons (en anglais), par exemple en créant une adresse électronique personnalisée ou en redirigeant votre domaine vers un autre site, par exemple une boutique en ligne ou un profil dans un média social.

Devenez membre de l’ACEI

Votre .CA fait aussi de vous un membre de la communauté d’Internet du Canada. Une communauté de gens, qui comme vous, souhaitent bâtir un meilleur Canada en ligne. L’adhésion à l’ACEI vous donne voix au chapitre quant à l’évolution d’Internet au pays et vous permet d’influer sur la vie quotidienne de la population canadienne.

Il est simple et gratuit d’adhérer, et tous les titulaires .CA y sont invités. En tant que membre de l’ACEI, il ne tient qu’à vous de participer aux événements locaux de réseautage et d’influer sur l’orientation de l’ACEI ainsi que d’exprimer votre opinion et de demeurer au fait des enjeux de l’industrie qui influent sur le quotidien des Canadiens.

Ne laissez pas votre nom de domaine expirer

Les noms de domaine sont enregistrés sur une base annuelle. La durée du premier enregistrement de votre nom de domaine peut varier d’une à dix années. Il est recommandé de l’enregistrer pour plus d’un an. Cela vous évite de devoir renouveler l’enregistrement chaque année pour faire en sorte qu’il n’expire pas.

Savez-vous à quelle date votre nom de domaine expirera? Et s’il expire, que se passera-t-il? Découvrez le cycle de vie d’un nom de domaine .CA pour mieux comprendre le processus et veiller à ce que votre domaine n’expire pas.

Protégez votre nom de domaine .CA

Votre nom de domaine .CA doit être protégé comme tout autre bien qui vous appartient. L’ACEI a mis au point plusieurs produits de sécurité et pris des initiatives pour aider les titulaires .CA à sécuriser leur partie du Web. Ceux-ci comprennent :

  • L’indication des coordonnées du titulaire .CA : l’ACEI vérifie les coordonnées de chaque titulaire .CA dans le but de protéger son nom de domaine et le registre .CA. Il est important d’actualiser ces renseignements auprès de votre registraire lorsqu’il y a lieu.
  • Le service de verrouillage du registre .CA installe un verrou sur votre nom de domaine que seule l’ACEI peut retirer, ce qui le protège du piratage. Cela signifie qu’aucun changement ne peut être apporté à votre nom de domaine, à moins qu’il soit demandé de manière authentifiée par votre registraire.
  • Les DNSSEC : les DNSSEC sont un jeu d’extensions ajoutant une couche de sécurité supplémentaire au système de noms de domaine.

Pour transférer votre nom de domaine à un autre registraire

Si vous estimez que votre registraire ne satisfait pas vos besoins ou souhaitez que tous vos noms de domaine soient gérés par le même registraire, il vous est possible de les transférer. Souvenez-vous qu’un transfert de nom de domaine entraîne des frais et qu’il est impossible de le faire au cours des 60 premiers jours suivant l’enregistrement d’un nouveau nom de domaine.

Pour transférer un nom de domaine, il vous faudra le code d’autorisation qui lui a été attribué. Vous pouvez communiquer avec votre registraire pour l’obtenir ou vous adresser à un registraire qui dispose de l’outil requis pour obtenir le code en question.  Les registraires doivent communiquer le code au cours des cinq jours ouvrables suivant la demande. À défaut de le recevoir dans ce délai, transmettez votre demande à l’ACEI, en écrivant à l’adresse info@cira.ca.

Dès la réception de votre code d’autorisation, il vous suffira de communiquer avec votre nouveau registraire et de lui demander d’entreprendre le processus de transfert. Bien que des frais soient facturés, lorsque vous transférez un nom de domaine, la période d’enregistrement est automatiquement prolongée d’un an.

Les registraires eux-mêmes seront en mesure de vous donner plus de renseignements sur le transfert de noms de domaine. Pour en savoir plus, communiquez avec leur service à la clientèle.

Lisez le blogue de l’ACEI

Lisez le blogue pour rester au fait des nouvelles sur les produits de l’ACEI, en apprendre plus sur l’état d’Internet au Canada et la cybersécurité et savoir comment tirer le meilleur parti de votre nom de domaine .CA.