Passerelle domestique sécurisée de l’ACEI

Alors que plus d’appareils sont connectés à Internet – ces appareils qui forment l’Internet des objets (IdO) – les menaces à la cybersécurité augmentent. Dans cet esprit, les membres des Labos de l’ACEI élaborent une passerelle domestique sécurisée pour réduire les risques posés par ces appareils pour leurs utilisateurs et pour les systèmes Internet plus importants (y compris le domaine .CA), qui peuvent subir une attaque par leur entremise.

De quoi s’agit-il?

La passerelle domestique sécurisée de l’ACEI porte bien son nom : elle rend les domiciles canadiens connectés plus sécuritaires.

Les Labos de l’ACEI vont élaborer un prototype de validation et consigneront les exigences pour une passerelle domestique sécurisée et une solution de registre domestique de prochaine génération qui protègent les appareils IdO et l’Internet mutuellement par l’entremise de contrôles de sécurité.

Le projet est une initiative innovatrice d’IdO visant à élaborer un réseau à domicile sécurisé pour les appareils connectés selon les noms de domaine et le DNSSEC. Le prototype fonctionnel sera fondé sur la norme Manufacturer Usage Description (MUD) de l’Internet Engineering Task Force (IETF).

Protection des domiciles de la population canadienne

L’ACEI veut s’assurer qu’il s’agit d’un dispositif dont l’utilisation ne demande pas un diplôme en informatique. Grâce à une interface d’utilisation simple – balayer en haut, en bas, à gauche et à droite – même votre grand-mère de Moose Jaw, Saskatchewan sera en mesure de l’utiliser.

 

Pourquoi ce dispositif est-il nécessaire?

Il n’est pas exagéré d’imaginer une éventuelle majorité de foyers canadiens avec des systèmes de sécurité, des appareils lumineux et des thermostats connectés à Internet. Même les machines à café, les réfrigérateurs et les brosses à dents vont avoir une connexion à Internet. Le foyer connecté à Internet comprendra aussi les véhicules WI-FI dans le garage. C’est l’avenir du domicile canadien.

Compte tenu de cette situation et des risques qui y sont associés, et du fait que les passerelles domestiques sécurisées actuelles n’offrent pas le niveau de sécurité nécessaire pour réduire ces risques, l’ACEI saisit l’occasion. 

Si la passerelle domestique sécurisée de l’ACEI est une réussite, elle pourra réduire considérablement les risques liés aux appareils IdO pour la population canadienne.

Qui sont les participants?

L’ACEI fait partie de l’équipe pour la résilience du réseau de l’initiative de sécurité de l’IdO. L’initiative canadienne de sécurité de l’IdO comprend un comité composé de différents intervenants dont Innovation, Sciences et Développement économique Canada, la Société Internet, CIPPIC, CANARIE et l’ACEI. Apprenez-en plus à iotsecurity2018.ca.

De plus, les Labos de l’ACEI collaborent avec d’autres domaines de premier niveau de pays (ccTLD), y compris . IT et .NL. Également, Twelvedots.ca consigne les spécifications fonctionnelles pour la sécurité des routeurs domestiques et est en voie d’élaborer un prototype.

L’ACEI fait partie de l’équipe pour la résilience du réseau de https://iotsecurity2018.ca et s’emploie à mettre au point un prototype fonctionnel selon la norme Manufacturer Usage Description (MUD) de l’IETF.

Impliquez-vous

Pour contribuer à ce projet, visitez la page GitHub des Labos de l’ACEI, où vous pourrez en apprendre davantage sur les détails techniques du projet et du code source ouvert en cours d’élaboration.